Vous sentez ce halo de lumière vous réchauffer l’épiderme ?

Les journées sont plus longues que les nuits, le jardin vous invite à la rêverie… ça y est c’est l’été !

Bonne nouvelle, le jardin devient plus serein et la course aux adventices se freine, la lutte contre les limaces se termine… Oui… Mais… Une nouvelle aventure saisonnière vient se rappeler à nos bons souvenirs !

Vous voyez ces plantes généreuses et joufflues émergeant de nos potées sur le balcon et la terrasse ? Et bien elles sont comme nous en été… Elles ont soif !

On ressort donc nos bons vieux arrosoirs et tuyaux colorés pour disséminer le précieux breuvage. Mais au fait… On a pris l’habitude de verser le liquide comme ça… à la va-vite… Mais y-a-t-il une technique ou des astuces pour arroser au mieux ses plantes ?

In my french garden vous dit tout, car arroser au mieux c’est un geste utile à la planète mais également au repos du jardinier pour une Green-attitude !

Quand faut-il arroser ?

Au soir, toujours au soir, rien qu’au soir.

Une fois le soleil tamisé, le substrat de nos plantes est plus adapté à se mouiller et retenir l’eau. Un arrosage sur un terreau chauffé à 35°C aura tendance à percoler plus que d’éponger le précieux liquide.

Un terreau humidifié à la fraiche aura ainsi tout le temps d’alimenter la plante durant la nuit avant que les nouveaux rayons de soleil ardent du lendemain ne viennent la remettre en repos végétatif.

Éviter donc les arrosages aux heures les plus chaudes. Aimeriez vous, vous retrouver asperger d’une eau froide limite glacée à vos pieds en pleine chaleur ? L’écart thermique provoquerait un choc et donc un stress inutile et dommageable pour notre protégée alors que les soirées permettent à la plante de vivre ce moment en toute quiétude.

Et pour le matin ? Oui c’est possible également, mais juste en 2ème recours !grade 1 replica watches
fake hublot watches price
replica nixon watch 51-30

Quelle eau faut-il utiliser ?

L’idéal est de pouvoir s’alimenter en eau de récupération de toiture afin de ne pas ponctionner la précieuse eau potable du secteur et surtout présenter une eau claire et pure sans calcaire. Le calcaire peut laisser des traces blanches sur les feuillages notamment dans les régions très calcaire.

A défaut et pour des petites quantités, n’hésitez pas à préremplir votre arrosoir quelques heures auparavant. L’eau aura le temps de prendre la température ambiante et ainsi éviter les chocs thermiques aux racines.

Un peu, beaucoup, à la folie ?

N’habituez pas votre plante à récupérer un afflux d’eau quotidien à satiété, l’abondance d’humidité ne lui permettra pas de limiter ses besoins et votre végétal se trouvera alors fort dépourvu lorsque la canicule sera revenue.

Mieux vaut un apport régulier en petites quantités chaque soir qu’une avalanche d’eau une fois par semaine.

Des techniques pour moins arroser ?

Choisir des variétés dromadaires demandant moins d’humidité. Privilégiez ainsi les végétaux naturellement résistants comme ceux venant de la garrigue (lavande, romarin, …) de zones sèches (Choisya, Eleagnus, …).

Pailler le sol. Même (et surtout) pour les plantes en pot, la terre doit toujours être couverte* ! Les rayons de soleil brulent le substrat sombre et dessèche rapidement les racines. Recouvrez tous vos pots d’un paillis végétal ou minéral en évitant toutefois les teintes sombres comme les ardoises et les galets noirs qui bruleraient au soleil.gucci replica watches
replica watches shop
genuine fake watches/uk

Mais aussi…

Vos végétaux ont soif ? N’oubliez pas que ce ne sont pas les seuls êtres vivants à compter sur vous pour les réhydrater !  Non je ne parle pas des nains de jardin, mais des oiseaux ! Pensez à poser une coupelle d’eau qui leur permettra de se réhydrater voir de se baigner joyeusement.

LES PLANTES COUVRE-SOL AU TOP DU MOMENT

Sedum ‘Lemon Ball’

Plante grasse idéale pour le plein soleil, à partir de 8,95€ le pot de 1 litre.

Grevillea ‘Mount Tamboritha’

Arbuste persistant, de l’originalité à partir de 19,95€ le pot de 3 litres.

Muehlenbeckia ‘Tricolor’

Un couvre-sol par excellence à feuillage multicolore, à partir de 19,95€ le pot de 3 litres.

Bruyère d’été ‘Maxwell’

Une boule de fleurs rose pour la mi-ombre, à partir de 5,90€ le pot de 1 litre.

Sedum sexangulare

Petite plante grasse toute en finesse, à partir de 8,95€ le pot de 1 litre.

Sedum ‘Rocky’

Un beau contraste de rose et de gris à partir de 16,95€ le pot de 3 litres.

Liseron de Mauritanie

Une multitude de fleurs bleues à partir de 19,95€ le pot de 3 litres.