Vous voulez regénérer un vieux pied de Camélia dégarni ? Vous souhaitez cloner ce Camélia que vous aimez tant ? Le multiplier ? Le bouturage est la solution ! L’équipe IMFG vous explique en une vidéo et trois étapes, comment bouturer un Camélia et créer votre propre arbuste. Alors asseyez-vous confortablement et laissez-nous vous accompagner pour réussir votre bouturage.

Pourquoi bouturer un Camélia ?

Les camélias font partie des nombreux végétaux qu’il est possible de bouturer. Ils sont faciles à cultiver tant que leurs besoins sont respectés et qu’on leur laisse le temps de se développer correctement. Le système de bouture est plus long mais il est le seul moyen d’obtenir des répliques de vos Camélias préférés. Contrairement au semis qui tardera à offrir des fleurs qui en plus, peuvent se trouver différentes du pied mère. Ainsi, avec de la patience et un suivi régulier, votre bouture a de grandes chances de devenir un magnifique Camélia.

Comment bouturer efficacement un Camélia ?

  • Faire le prélèvement sur un arbuste sain et bien ramifié
  • Repiquer dans un terreau drainant et aéré
  • Surveiller l’arrosage pour assurer une humidité constamment élevée
  • S’armer de patience et de passion
Olivier

Directeur de production, IMFG

Étape 1 : quand et comment prélever une bouture de Camélia ?

Pour mettre toutes les chances de votre côté, il est important de sélectionner sa bouture à partir de la fin de l’été. L’échantillon doit mesurer entre 5 et 10cm et être prélevé sur les têtes des branches « aoutées ». Ce sont les nouvelles pousses de l’été dont le bois est déjà formé. Puis il faut les déshabiller délicatement, leur enlever les boutons et ne conserver que 2 feuilles au sommet. Cela permet à la bouture de se concentrer sur les racines. Coupez ensuite les tiges en biseau puis imprégnez-les d’hormones de croissance. Cette hormone va aider votre bouture et favoriser son enracinement.

Étape 2 : comment repiquer une bouture de Camélia ?

Nous vous conseillons de préparer les alvéoles qui accueilleront vos bébés Camélias avec du terreau adapté aux boutures. Il s’agit d’un terreau spécifique, il est drainant et aéré afin de favoriser un enracinement optimal. Les boutures sont donc repiquées manuellement dans les petites alvéoles. Il faut ensuite les arroser abondamment. Attention, il ne faut pas les laisser dans une eau stagnante. Vous pouvez les laisser tranquillement développer leurs racines, dans une nurserie. Mais… C’est quoi une nurserie de Camélias ?

Étape 3 : comment favoriser un bon enracinement ?

Idéalement, il faut un endroit chaud et humide. Chez IMFG, nos boutures se développent dans la nurserie. C’est une grande serre en verre dans laquelle les alvéoles sont conservées au chaud sous des bâches. Cette technique permet de conserver un taux d’hygrométrie élevé, et donc de développer sainement le système racinaire de la bouture. Pendant cette période qui dure entre 10 et 14 semaines, il faut surveiller rigoureusement l’arrosage. Il est important de maintenir les alvéoles dans un milieu humide et chaud. Enfin, à l’issue de ce temps d’enracinement, retirez les bâches et laissez vos bébés Camélias continuer à évoluer pendant quelques mois. Vous pourrez ensuite les rempoter dans des pots de 1 litre. Nous vous conseillons d’attendre qu’ils se développent et se ramifient un peu avant de les planter en jardin.

Ils ont créé cet article pour vous

Olivier
Chef de production de la pépinière

Natacha
Chargée de communication digitale

Cet article vous a plu ?
Vous aimeriez avoir plus de conseils de culture ou d’entretien ?
Inscrivez-vous à notre GardenLetter.

La GardenLetter

Nos meilleurs conseils, tous les 15 jours dans votre boîte mail, garanti sans pub !