Olivier et Guillaume, responsables de production au sein de notre pépinière, prennent soin des Camélias et autres plantes que nous produisons et ont à cœur de vous présenter des arbustes bien formés.

En ce mois de janvier, le Camélia est la star de nos tunnels de production. Il exhibe de magnifiques promesses de fleurs sous forme de gros boutons colorés pour le plaisir de nos yeux. Comme tous passionnés, Olivier et Guillaume s’émerveillent chaque jour face à ces couleurs flamboyantes et n’ont pas résisté à l’envie de partager avec vous la liste longue de plus de 30 variétés de Camélias en boutons et/ou premières fleurs du moment.

Professionnels et amoureux des plantes, ils s’occupent entre autres des Camélias sur la pépinières, observation, surveillance, taille, arrosage, rempotage… font parti de leur quotidien. Et comme tous passionnés, ils ont chacun leur Camélia ‘Coup de cœur’ et le partage avec vous avec en prime quelques petits conseils de producteurs en vidéo !

Commencez bien l’année et laissez-vous séduire par cet arbuste persistant qui chaque année viendra égayer votre hiver !

Le coup de coeur d’Olivier : Le Camélia ‘Koto-No-Kaori’

J’apprécie tout particulièrement cette variété de Camélia pour son feuillage de petite taille et la luminosité de ses fleurs. Il peut paraître plus fragile face à ses confrères aux feuillages coriaces mais il est tout aussi résistant et surprenant.

Sa floraison est très longue puisque ses boutons commencent à colorer dès la mi-décembre et les fleurs nous ravissent jusqu’en avril.

C’est pour moi une variété de Camélia très sympa à avoir en jardin ou en pot près d’une entrée ou sur un balcon car elle vous offre des fleurs pour Noël, chose appréciable à cette période plus triste au jardin.

C’est d’ailleurs un arbuste que je conseille régulièrement à mon entourage car il est élancé et bien dense donc parfait pour structurer un massif, par exemple, et en plus de sa floraison de décembre à avril, il est légèrement parfumé. Une belle variété qui joue sur la délicatesse et l’originalité.

Olivier B.

Le coup de coeur de Guillaume : Le Camélia ‘Night Rider’

C’est le genre de plante qui ne laisse personne indifférent. Discret de prime abord, il incite à la curiosité à qui sait/veut le voir. Il interroge, force à se rapprocher pour mieux l’observer. De par ses couleurs sombres, il nous laisse entre fascination et doutes. Il semble complexe, difficile à cultiver et pourtant ses fleurs ‘rouge ténébreux’ à l’aspect de ciré semblent si douces que l’envie d’apprivoiser ce Camélia hors du commun prend le dessus.

Derrière ce côté obscur, le Camélia ‘Night Rider’ s’illumine lorsque la floraison arrive enfin. En effet, au cœur des très nombreuses fleurs réunies en grappe, apparaissent alors les étamines jaune or. Un subtil contraste de couleurs. Et pour prolonger le plaisir des yeux, des jeunes pousses, elles aussi rouge foncé, apparaissent après la floraison.

C’est pour moi un « Must have » pour les amateurs et passionnés de Camélias. Son port compact et érigé lui permet de s’intégrer à toutes les situations, petits et grands jardins, terrasses, balcons… N’ayez pas peur de sortir des sentiers battus avec ce petit bijou que la nature nous a offert !

Guillaume J.

Les Camélias à floraison rose à partir de janvier

Le Camélia ‘Barbara Clark’

 

Un éclat de lumière au cœur de l’hiver. Le Camélia ‘Barbara Clark’ est de toute beauté. Son port est compact, sa croissance raisonnée, c’est qui en fait un arbuste persistant (qui garde ses feuilles l’hiver) idéal en pot pour égayer votre balcon ou en jardin pour apporter de la couleur aux journées grises.

Ses fleurs sont nombreuses, d’un rose très lumineux et de forme semi-double. Cela signifie qu’elles sont formées de 2 rangées de pétales et laissent apparaître leurs étamines en son cœur. En boutons dès le mois de janvier, les fleurs du Camélia ‘Barbara Clark’ s’ouvrent progressivement de février à avril.

A partir de 39€ le pot de 4 litres.

Le Camélia ‘Anne Marie Pichon’

 

C’est un feuillage très foncé qui caractérise ce Camélia, feuillage qui met en valeur de splendides fleurs. Nombreuses et de grandes tailles, c’est dès le mois de janvier qu’elles font le spectacle. Rose vif, de forme simple, elles mettent en avant un gros bouquet d’étamines couleur or.

Un très belle variété à installer de préférence en massif car son port est buissonnant et assez aéré. Cet arbuste vert toute l’année est d’ailleurs très intéressant pour sa longue floraison, de janvier à avril, qui apporte de la couleur à la mi-ombre.

A partir de 39€ le pot de 4 litres.

Le Camélia ‘El Dorado’

Un Camélia au port arrondi et de grosses fleurs péoniforme rose tendre de février à avril.

Le Camélia ‘Nicky crisp’

En fleur de janvier à avril, une longue floraison abondante et lumineuse en contraste avec son feuillage vert mat.

Le Camélia ‘Illumination’

Que de qualités : rustique, florifère, vert toute l’année et remarquablement lumineux !

Le Camélia ‘Spring Mist’

En fleur de décembre à fin février, c’est la délicatesse de ses fleurs et de son parfum qui caractérise ce Camélia.

Le Camélia ‘Dr Tinsley’

Très beau feuillage lustré qui met en valeur, de février à avril, de charmantes fleurs aux subtiles nuances de rose.

Le Camélia ‘Minato-No-Akebono’

Des fleurs à profusion de décembre à mars ! C’est l’élégance qui caractérise cet arbuste.

Les Camélias à floraison rouge à partir de janvier

Le Camélia ‘Curly Lady’,

Un original…

Beaucoup d’originalité pour ce Camélia tortueux ! Très décoratif toute l’année par ses branches qui ondulent avec grâce, le Camélia ‘Curly Lady’ se fait remarquer au jardin pour sa rareté mais aussi pour ses grosses fleurs rouge sang.

En fleurs de février à fin mars, c’est dès le mois de janvier qu’il se pare de ses gros boutons pour le plus grand plaisir de nos yeux. De croissance très compacte comme prostré, cet arbuste s’intègre facilement dans les petits jardins de style japonisant, par exemple, ou en pot sur un balcon ou près d’une entrée.

A partir de 39€ le pot de 4 litres.

Le Camélia ‘Léonard de Vinci’

De grosses fleurs péoniforme d’un rouge puissant pour cet arbuste à longue floraison.

Le Camélia ‘Black Lace’

Arbuste bien compacte qui dévoile des fleurs parfaitement imbriquées d’un rouge profond.

Le Camélia ‘Kimberley’

Un arbuste parfait pour les petits espaces qui apporte de la lumière par sa profusion de fleurs.

Le Camélia ‘Crimson Glory’

Une floraison abondante de très grosses fleurs rouge vif pour ce Camélia au port arrondi.

Le Camélia ‘San Dimas’

Des fleurs d’un rouge passion au cœur d’or sur un feuillage foncé dès plus luisant.

Les Camélias à floraison bicolore à partir de janvier

Le Camélia ‘Volunteer’,

Une variété surprenante !

 

Très florifère, ce Camélia se couvre littéralement de gros boutons colorés dès le mois de janvier. De fin janvier à avril, il nous dévoile tour à tour de grosses fleurs dès plus envoûtantes par leur forme péoniforme mais aussi par leur camaïeu de rose qui change d’un fleur à l’autre.

Une variété surprenante car elle vous réserve une surprise en fin de floraison ! En effet, avant de faner, les fleurs du Camélia ‘Volunteer’ prennent une jolie teinte rouge rosé. Profitez d’une floraison rose qui interpelle en février et étonne en avril !

A parti de 12,95€ le pot de 1 litre

Le Camélia ‘Désire’

Vous êtes tant à vous laisser séduire par cette variété ! Des fleurs parfaites et des couleurs subtiles.

Le Camélia ‘Kick Off’

Magie de la nature avec ses grosses fleurs rose pâle strié de rose foncé qui tire sur le rouge. De toute beauté !

Le Camélia ‘Margaret Davis’

Telle une fleur de pivoine, ses fleurs se font remarquer pour leur blancheur rehaussée d’une lumineuse panachure rose.

Le Camélia ‘Nuccio’s Jewel’

Un camaïeu de rose sur des fleurs généreuses à contempler pour le bonheur de nos yeux.

Le Camélia ‘Tom Pouce’

La réussite du mariage entre le rose et le blanc pour un résultat original et raffiné.

2 conseils de pépiniéristes à ne pas manquer !

Les Camélias résistent-ils au froid ?

Guillaume, spécialiste passionné, vous parle des origines du Camélia et de sa résistance au froid. Il vous explique aussi pourquoi certaines variétés, les plus tardives en floraison, vont mieux résister au froid.

Faut-il tailler son Camélia ?

Oliver, responsable de la production de Camélia, répond à la question en vidéo et vous explique les différents type de taille : Taille de formation, taille d’entretien… Comment s’adapter au port de la plante…