Thomas vous ouvre les portes de son green univers…

Découvrez un portrait authentique, qui vous fera voyager à travers des mots enchanteurs et des images pleines de poésie. Le jardin est un lieu d’expression où la nature le fait évoluer jour après jour.

Souvenez-vous, en avril dernier, Thomas nous ouvrait les portes de son jardin. Un lieu qui ne cesse de s’accroître et c’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous partageons aujourd’hui son évolution.

De nouveaux massifs, de nouvelles perspectives visuelles, de nouvelles plantes mais aussi des plantes qui se sont épanouies depuis le printemps dernier. A découvrir aussi, des nouveautés et coups de cœur 2019 testés au jardin par Thomas !

« Le jardin forme un tout qui a du sens, un microcosme où l’on se sent en relation avec les éléments qui nous entourent. Pour moi jardiner est vital. Le jardin éveille tous mes sens. On ne triche pas au jardin car la nature est toujours plus forte. Elle nous ramène souvent face à nous-même, face à nos propres paradoxes. En quelque sorte, elle nous remet les pieds sur terre… et les pieds et les mains dans la terre ! Il faut la comprendre, l’écouter pour composer et prendre du plaisir ! »

Sérénité

Harmonie

Couleurs

Le jardin s’exprime…

« Pour faire mon jardin, je fonctionne beaucoup à l’intuition. Les plantes me guident. Elles ont la capacité à nous faire voyager par leur histoire, leur origine. A nous, de leur trouver la meilleure place. »

« Pour m’aider dans la composition d’un massif, ou d’une terrasse je pose mes idées sur le papier, je réalise un petit croquis. Cela me permet de structurer mes choix, de mesurer mes besoins, de me projeter dans le temps et dans l’évolution des plantes. »

2 massifs fraîchement plantés

Mis en place en fin d’été 2018, ces 2 massifs sont prometteurs. Quoi de mieux que de tester les plantes dans son jardin pour pouvoir en parler ? Thomas expérimente depuis plusieurs années les nouveautés mises en culture sur la pépinière.

L’observation de leur évolution face aux aléas climatiques est important mais aussi les différentes couleurs au fil des saisons, les floraisons, les feuillages… pour vous apporter les meilleurs conseils.

Dans ces 2 massifs, Thomas a planté des nouveautés telles que l’Hortensia ‘Little Lime’ et ses grosses inflorescences rose vif, l’Astrantia ‘Star of Beauty’ et ses fleurs délicatement originales, de nouvelles variétés d’Agapanthes comme l’Agapanthe ‘Twister’ et ses fleurs bicolores, des Fascicularia bicolor.

Pour structurer ces massifs, le Pittosporum ‘Golf Ball’ apporte de la rondeur, les graminées comme le Stipa ‘Pony Tails’ de la légèreté, la Cordyline ‘Pink Champagne’ de la hauteur , l’Érable ‘Dissectum’ des couleurs automnales et le Camélia ‘Spring Mist’ du parfum et une floraison hivernale…

Fraîchement plantés, c’est avec plaisir que nous partagerons avec vous l’évolution de ces 2 massifs d’ici quelques mois. Surveillez les GardenLetter à venir !

« C’est aussi un lieu de partage, d’échange, de vie. Le meilleur moment pour moi, c’est de m’y promener le soir ou le matin, quand la lumière est basse. C’est là que toutes les couleurs sont sublimées. Je suis contemplatif »

Thomas, passionné

 La GardenLetter

Nos meilleurs conseils

tous les 15 jours, dans votre boîte mail,

garanti sans pub !

Abonnez-vous, c’est gratuit !

Les coups de coeur de Thomas en 2019

Le Tetrapanax ‘Rex’, arbuste insolite

Non détrompez vous, ce n’est pas une nouvelle race de chat !

Le Tetrapanax ‘Rex‘, c’est cette plante au centre du massif qui attire tous le regards. Majestueuse, elle est aussi appelée « plante à papier de riz ».

Arbuste insolite pour ses feuilles gigantesques, le Tetrapanax ‘Rex’ forme rapidement un buisson dense qui peut monter jusqu’à 3 m de haut.

Imposant, il peut servir de pièce maîtresse pour structurer un massif et une chose en sûre, il n’a pas fini de vous surprendre !

Le Pittosporum ‘Golf Ball’

Arbuste trapu et dense aux allures de buis, le Pittosporum ‘Golf Ball’ apporte de la rondeur et de la structure. Son feuillage vert olive le rend lumineux et son affection pour la taille ludique.

En effet, le Pittosporum ‘Golf Ball’ est un arbuste qui aime être taillé, dans l’idéal, 2 fois dans l’année, en juin et en septembre. Laissez libre court à vos envies et donnez-lui des formes diverses et variées. Pour transmettre votre amour pour la nature, laissez à vos enfants la liberté de s’exprimer !

Facile, cet arbuste persistant ne dépassera guère les 1,20 m de haut. C’est donc en massif ou en pot qu’il trouve sa place. Depuis plusieurs années maintenant, Thomas a succombé à ses avances et excelle dans l’art de mettre en valeur le Pittosporum ‘Golf Ball’ mais aussi ses voisins : Ophiopogon, Scleranthus, Cornus

Thomas est tombé sous le charme de cet arbuste qui remplace de plus en plus les buis malades dans les jardins. Il vous le présente en vidéo !

Les graminées, une place de choix dans ce jardin

Les Miscanthus sont utilisés pour structurer. Vous les retrouvez notamment en fond de massifs où leur rôle principal va être de créer un écran de verdure avec la légèreté naturelle des graminées.

Les Pennisetum et les Carex se retrouvent en premier plan de massif et apportent du volume au côté de leurs fidèles amies, les plantes vivaces.

L’autre avantage des graminées, certes absentes ou moins attractives en hiver si vous ne les avez pas taillées, est sa floraison tardive qui apporte de magnifiques couleurs automnales.

L’astuce de Thomas : Taillez vos Miscanthus en février et mettez les déchets de taille, broyés si possible, aux pieds de vos plantes. Les feuilles sèches de Miscanthus s’avèrent être un excellent paillage pour protéger vos plantes du froid mais aussi limiter la repousse des mauvaises herbes..

A gauche, le Miscanthus ‘Morning Light’, une variété de Roseau de Chine très élégante. Cette graminée a un port vaporeux et un feuillage comme argenté, délicatement marginé de blanc. Élégance et légèreté pour un rendu harmonieux.

A son pied, le Sedum ‘Rocky’, une plante vivace couvre-sol qui forme un tapis de petites fleurs rose en fin d’été. Ces 2 compagnons aux exigences de sols identiques, apportent de la couleur et prolongent l’été au jardin avec des floraisons jusqu’à octobre/novembre.

A droite, un massif à l « état sauvage » où les bruyères à floraison d’été viennent tapisser les zones ombragées. Parmi elles, 2 Colocasia se jouent en spectacle.

Le Colocasia, aussi appelé Taro, fait partie de ces plantes récemment mise en culture dans la pépinière. Toujours soucieux de tester « les nouvelles venues », Thomas n’a pas résisté face à la beauté de ses grandes feuilles très exotiques…

L’Astrantia ‘Star of Beauty’

Des tiges florales dressées et rigides pour cette plante vivace originale. Elle dévoile de surprenantes fleurs rose tendre dès le mois de juin. D’un premier abord fragiles et délicates, elles trônent fièrement en haut de leurs tiges tout l’été.

L’Astrantia ‘Star of Beauty’ trouve sa place en bordure de massif ombragé avec d’autres plantes vivaces, fougères et graminées à petit développement : Hosta, Lis des crapauds, Athyrium, Miscanthus ‘Cute One’ …

Les coups de coeur de Thomas

Miscanthus ‘Cute One’

à partir de 19,95€ le pot de 3 litres

Hortensia ‘Little Lime’

à partir de 19,95€ le pot de 3 litres

Sedum ‘Rocky’

à partir de 16,95€ le pot de 3 litres

Astrantia ‘Star of Beauty’

à partir de 16,95€ le pot de 3 litres

Pittosporum ‘Golf Ball’

à partir de 19,95€ le pot de 3 litres

Carex ‘Everillo’

à partir de 19,95€ le pot de 3 litres

Colocasia ‘Blue Hawaii’

à partir de 19,95€ le pot de 3 litres

Eriostemon mioporoïdes

à partir de 19,95€ le pot de 3 litres

Sedum ‘Yellow Cushion’

Le petit conseil de Thomas

Un succès au jardin est plus facile à obtenir lorsqu’on choisit son arbuste ou sa plante vivace en fonction de son type de sol et de son lieu d’implantation !

Mais comment connaître son type de sol ?